top of page
Rechercher

Quel type de coach souhaitez-vous être ?


Le métier de coach est multiple, varié, riche, ... et l'image véhiculé par ce titre est très variable selon qu'on soit un coach sportif, un coach de performance, un business coach ou executive coach, ou encore coach du bien-être, coach de vie, coach spirituel, ...


Et vous, comment souhaitez-vous entrer dans ce métier, ou quel type de coach cherchez-vous ?

Coach, qu'est-ce que c'est...

Qu'est-ce que ce métier, d'où cela vient-il, qu'est-ce qui est commun dans toutes ces facettes de ce métier. Et un coach, a quoi cela peut-il bien me servir ?


 

Une définition simple

Une définition simple et représentative du métier de coach est la suivante :

"Le coach est celui qui accompagne son client par une écoute, un dialogue et une aide à l'émergence de sa solution."


Accompagner son client, c'est cheminer avec lui, comme un compagnon de route. Ce n'est pas être au-dessus ou en-dessous, mais c'est chercher avec lui la solution à sa situation.


L'écoute, le dialogue sont la première étape : une étape qui permet déjà d'éclairer la situation du client, lui permettre de la nommer, de préciser les éléments, et par cela clarifier. L'aide est donc déjà verbale, mais elle peut s'appuyer sur des outils qui favorisent l'émergence de la solution comme des outils de dialogue ou des outils thérapeutiques (coach du bien être) par exemple.

Nous comprenons à ce stade que la situation avec laquelle le client se présente n'est pas nécessairement un problème, mais que cela peut être de revisiter un évènement de sa vie, de chercher toutes les options à sa disposition, de repenser un grand principe, de comprendre mieux sa façon de fonctionner pour mieux se connaitre, et bien d'autres possibilités encore.


L'émergence de la solution du client est basée sur la conviction que le client a en lui sa propre solution. C'est elle que nous cherchons à contacter. Le coach n'apporte pas sa solution ou du conseil. Ce qui importe est ce qui vient du client pour deux raisons :

  • La première est que seul le client connait son contexte, ses principes de vie, ses croyances, ses décisions et résolutions prises par le passé, et que personne d'autre ne peut se mettre réellement à sa place. Il s'agit donc de respecter cela.

  • La deuxième est une question de responsabilité. Seul le client prend la responsabilité de ses décisions. Le coach n'a pas à porter cela, et ainsi la relation dans ce travail de recherche est saine et entre adultes. Le coach est donc responsable de la structure d'accueil de ce travail, le client du contenu de ce qu'il perçoit et décide dans cette structure.

Où est l'expertise ?

A partir de cette définition, le métier commence à se dessiner pour vous. Aimez-vous cela ? Êtes-vous attirés par ce type d'accompagnement ?


Nous voyons bien que ce type d'accompagnement tel que défini ci-dessus est bien loin de l'image des coachs sportifs qui guident, conseillent, poussent leurs client à être toujours plus performants. Ces coachs sportifs sont des experts dans le domaine qui est le leur. A contrario, un coach tel que nous le définissons peut parfaitement accompagner un client sur des situations qui lui sont totalement inconnues.

Ainsi, j'ai pu pour ma part accompagner des responsables de centres culturels, des commerciaux dans le domaine pharmaceutique, un trader, des managers en prise de poste dans des environnements de la fonction publique, un chauffeur de poid lourd, des infirmières, ... autant de métiers dans lesquelles l'expertise est chez mon client et non chez le coach. La solution est en dehors de l'expertise, et l'art est de permettre à ce client de la contacter là où il ne la cherchait pas.


C'est dans cet art qui consiste à faire émerger la solution du client que se situe l'expertise du coach. Si de nombreux outils sont à sa disposition, par le dialogue, par des connaissances, par des techniques ou des protocoles, l'outil le plus précieux est l'écoute et le silence.

C'est dans le silence que le processus dans lequel le client peut entrer se déroule. C'est dans le silence qu'il peut entrer plus profondément en lui, en introspection, et qu'une nouvelle compréhension peut surgir du plus profond de lui. Tout le travail du coach est donc d'amener le client dans ce silence.





Le silence... facile

Le silence est facile à créer, il suffit de se taire. Je vous propose d'en faire l'expérience. Vous découvrirez alors ce que nous appelons les paterns de pensées de votre client. Certains tournent en rond dans leur situation, d'autres s'échappent, d'autres encore changent de sujet, et vous pouvez ainsi passer des heures à écouter l'histoire d'une vie. Tel n'est pas le but.


Le silence se créé avec le client. C'est un silence qui peut s'installer une fois les éléments essentiels de la situation posés. Alors, il n'y a plus de mots à ajouter et il reste juste à se taire. C'est l'invitation pour le client à entrer en introspection. Certains le font, d'autres manquent de force de volonté, ou de courage, ou de persévérance, car ceci n'est pas facile. Le coach se tait et intérieurement, il donne sa force au client, et se laisse surprendre par ce qui se passe.


Comment cela se passe-t-il ?

Maintenant que les bases sont posées, notre prochain post vous donnera plus de détails sur la façon dont le coach accompagne son client : en direct, en différé, en présentiel, à distance, en individuel ou en groupe, etc.


 

La vie de l'Institut de coaching Goodborn


Nos actualités :

  • Prochain ateliers Master Class le 12 février sur le thème des valeurs les plus profondes dans le coaching

  • Prochaine rencontre Coach Club le 9 février

  • Prochaine promotion pour la formation de coach en France : mars 2024


Nos activités : retrouvez-les sur notre site goodborn.net

  • Séances de coaching en individuel, à distance

  • Ateliers Master Class sur un thème

  • Formation de coach

  • Supervision d'accompagnants


Nos publications :

  • "Manager de la bienveillance", un livre qui donne des pistes pour chacun sur la base de connaissance systémiques, sur un art du dialogue et sur la qualification de la maturité émotionnelle.

  • "59 histoires pour les coachs", un livre qui regroupe des histoires à lire ou écouter à différents niveaux...

  • "Manuel de coaching spirituel", un livre qui donne les outils de coaching dans un état d'esprit de partage, de non-violence et d'accompagnement au meilleur niveau possible.

 


Portez-vous bien, et si vous souhaitez plus d'informations, je serai heureux de vous renseigner, et par cette occasion de faire votre connaissance, ou de vous retrouver si nous nous connaissons déjà dans cette vie.


Alan







124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2 Post
bottom of page