top of page
Rechercher

La lettre de juillet 2023



Juillet, et pour illustrer ce mois chaud, voici la porte de la médina de Rabat.


Cette période de l'année a été très intense avec deux semaines au Maroc, avec des constellations familiales, un stage de méditation et mouvements. Nous avons ensuite célébré l'anniversaire de la naissance de Selim Aïssel, puis deux journées de festival à la Libre Université du Samadeva. Enfin, le week-end dernier a été l'occasion d'une nuit complète de constellations ancestrales de 20 heures le dimanche à 8 heure le lundi.


Il est donc temps de prendre un peu de recul, d'arrêter de faire et de revenir à être.

Les vacances arrivent au bon moment, même si c'est une période de rencontres, de voyages, de famille, donc encore des actions et du mouvement.

Tout le travail est donc de rester dans le mouvement à partir d'un état plus posé en soi, avec plus de sérénité, autant de joie, et partager cette sérénité et cette joie autour de soi.


Je vous souhaite de pouvoir passer un bel été plein d'amour, en regardant votre vie de plus loin, en prenant le temps de bien poser vos objectifs pour la rentrée.

 

L'idée forte du mois

L'idée qui m'a le plus marquée ce mois-ci est à nouveau celle des petits moi. Ces petits moi sont réellement des parties de nous qui s'imposent en permanence dans notre vie, nos choix, nos attitudes, nos pensées et nos émotions.

J'ai trouvé ce dessin sur la porte du parc de la tête d'or à Lyon. J'ai pensé que l'artiste était bien en contact avec cette notion.


Ces petits moi entourent notre Essence, ce qui est essentiel en nous, et ne nous permettent pas d'entrer en contact avec qui nous sommes réellement.

Pour accéder un peu plus à qui nous sommes, à notre Essence, il nous faut identifier ces parties de nous, ces petits moi, et les placer à une meilleure place.


Ce travail est celui que les soufis appelaient "dévoiler son Essence". C'est un travail essentiel que nous a proposé Selim Aïssel, en 2007 déjà.

Ce travail se fait selon un protocole précis, simple, et qui demande à celui qui le guide d'être dans une bonne écoute, dans la clarté, et dans l'amour de son client et de ce travail. C'est un des protocoles que nous proposons dans notre cabinet de coaching, en entrant alors dans un coaching dont le niveau peu ainsi devenir spirituel.


Nous ne croyons pas qu'il est possible de conduire des séances d'accompagnement spirituel d'emblée, ni avec chacun. Les techniques d'accompagnement, que ce soit dans la thérapie ou dans le coaching, peuvent à un moment donné, et selon certaines conditions, devenir des séances qui se déroulent au niveau spirituel.

C'est comme si le client et l'accompagnant sont dans un champs qui est plus grand qu'eux, et à un moment donné, la relation devient une relation entre leurs Essences et non entre leurs personnalités. C'est un niveau de pratique qui est accompagné d'un silence plein, dans lequel la parole devient porteuse de sens, et dans lequel une connexion entre le client et son coach devient subtile, fragile, et remplie de joie intérieure, contenue.


Je souhaite donc à chacun de pouvoir contacter de tels moments.

 

Actualités


Le vendredi 13 octobre, vous pourrez suivre un atelier Master Class sur la qualité des relations : comment amener son client dans l'adulte en lui proposant un mode de communication harmonieux. Il s'agit du cœur du processus EME pour ceux qui le connaissent : expression, médiation essentielle. Nous allons à l'essentiel de ce processus établi par Idris Lahore, en le dépouillant de la CNV (Communication Non Violente). Ce qui nous intéresse est le processus !


La formation de coach, franco-russe, se poursuit et nous avons pu mener les sessions 4 et 5. Les stagiaires sont de plus en plus proches du métier lui-même, et les séances réalisées en grand groupe sont de plus en plus belles. La dernière session se déroule les 9 et 10 septembre, ce qui laisse à chacun l'opportunité de s'exercer tranquillement et toujours intensivement pendant les vacances. Les évaluations se déroulent elles dans des ateliers spécifiques, au rythme de chacun.


Enfin, un petit rappel pour les anciens, ceux qui se sont formés au coaching au sein de notre Institut, le 15 septembre est notre rencontre, un moment de partages, de questions, mais aussi d'évaluation ou d'analyse de pratique pour ceux qui ont des situations à explorer.

 

L'histoire du mois : Apprendre, encore apprendre


C'est une histoire très courte que nous a donné Selim Aïssel le 29 avril 2019. Je la donne ici au début des vacances afin que les plus lents parmi vous aient le temps de la comprendre avant la rentrée.


Tu sais, le premier jour où je suis allé à l'école, ma mère m'a emmené et m'a déposé là-bas.

Le soir, je rentre et elle me demande : "Alors, tu as beaucoup appris aujourd'hui ?"

Je lui ai répondu : "Selon eux, pas assez parce qu'ils m'ont demandé de revenir demain"…

 

D'ici là...


... portez vous bien, profitez de la nature, que ce soit la mer, la campagne, la montagne, que vous fassiez de la natation, du vélo, de la spéléo, ou que vous restiez en ville et que vous vous rendiez à votre bureau chaque jour.

C'est une période de vacance, de rupture dans nos habitudes de vie, et peut-être de bilan pour l'année qui vient de s'écouler et de résolutions pour la rentrée de septembre.


Souvenez-vous que nous sommes toujours à votre service si vous en éprouvez le besoin.

Très bel été, Alan

60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2 Post
bottom of page