Rechercher

La femme parfaite

C’est une histoire ancienne mais qui est encore très actuelle. C’est un homme qui était en âge de se marier et qui part à la recherche d’une épouse pour fonder une famille.


Il rencontra une première jeune-fille, belle, terriblement belle et il commença à en tomber fou amoureux. Il se rapprocha d’elle et il se fréquentèrent un peu. Il comprit alors qu’elle ne serait jamais une bonne maitresse de maison. Elle ne s’intéressait ni à la décoration, ni à la cuisine, ni au jardinage, ni à toutes les autres tâches ménagères. Il arrêta de la voir car elle n’était visiblement parfaite que dans son apparence et ses échanges.


Il rencontra alors une autre très belle femme, qui elle, aimait soigner son intérieur, prendre soin de son lieu d’habitation. Elle aimait cuisiner et était devenue une excellente cuisinière à laquelle d’autres femmes demandaient conseil. Elle était de plus cultivée et aimait la belle musique. Mais cette femme n’aimait pas sortir dans la société et préférait rester enfermée chez elle. Notre homme regretta cela et compris que cette femme non plus n’était pas parfaite. Il s’éloigna d’elle et reparti en quête de cette femme parfaite.




Après de nombreuses rencontres, illusions et désillusions, notre homme fini par rencontrer une femme exceptionnelle. Elle était simplement parfaite en tout points. Elle était belle, soignée, aimait chacun. Intelligent et cultivée, elle prenait soin de son intérieur, de ses amis et était d’humeur toujours joyeuse. De plus, elle avait une certaine fortune, et souhaitait fonder une famille avec de beaux enfants. Notre homme était aux anges et croyait vivre un conte de fées. Alors, un soir, il se décide après s’être soigneusement préparé, il se lance auprès de cette femme, et lui demande si elle veut l’épouser. Mais cette femme le regarda alors avec un sourire de compassion, et lui dit qu’elle était désolée, mais elle recherchait elle un homme parfait, ce qui n’était pas son cas.


0 vue
 

+33 (0)6 70 03 20 15

©2019 by Institut de Coaching Goodborn.